Assurance trottinette électrique, est-elle obligatoire ?

2 février 2021 #reglementation

voltek-trottinettes-electriques-magasin
Vous avez reçu une trottinette électrique? Génial! Mais avant de vous lancer, il est important de vous renseigner sur les assurances.

Une assurance responsabilité civile obligatoire

Depuis le mois de mai 2019, une nouvelle catégorie d’engin a fait son apparition dans le code de la route : EDPM.
Ces Engins de Déplacement Personnels Motorisés comportent les gyropodes, hoverboards, monoroues mais aussi les trottinettes électriques.

Aux yeux de la loi, comme tout véhicules motorisés tels qu’une voiture ou un scooter, les propriétaires de trottinettes électriques ont donc l’obligation d’assurer leur véhicule en responsabilité civile au minimum. Cette assurance vous permettra d’être pris en charge en cas d’accident et/ou dégâts corporels ou matériels avec autrui.

Attention également aux propriétaires d’une trottinette allant à plus de 25km/h : considéré comme un vrai véhicule de transport similaire à un scooter, il est obligatoire d’avoir une plaque d’immatriculation et un numéro d’identification en plus de l’assurance responsabilité civile.

Comment assurer ma trottinette électrique ?

Pour rouler sereinement, il suffit de contacter son assurance pour savoir si votre responsabilité civile prend bien en charge votre trottinette électrique. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas avec les EDPM…

Si ce n’est pas le cas, il est souvent possible d’ajouter une extension à votre assurance existante pour quelques euros de plus. Vous pouvez aussi compléter votre contrat avec une assurance vol/ casse ou incendie, non obligatoire mais qui vous permettra de rouler en toute sérénité.

Sinon, face au succès fulgurant des trottinettes électriques, vous n’aurez pas de mal à trouver des compagnies d’assurances spécialisées dans les EDPM. Pour parfois moins de 5 euros par mois, il est possible d’être assuré en cas de dommages matériels, dommages corporels et responsabilité civile !

Quels sont les risques si je n’assure pas ma trottinette électrique ?

Si malgré la réglementation vous ne souhaitez pas assurer votre trottinette, les risques sont importants. En cas d’accident avec un piéton ou une voiture, les dommages corporels et matériels peuvent être entièrement à votre charge. En cas d’invalidité temporaire, vous ne serez également pas pris en charge concernant les dommages financiers.

En cas de contrôle, les propriétaires de trottinette électrique ne présentant pas une assurance conforme peuvent être également sanctionnés d’une amende jusqu’à 3750 euros. La trottinette peut être également confisquée.

Pour conclure, il est important de choisir une assurance prenant en charge un maximum de choses afin de rouler sereinement. Pour quelques euros par mois, il serait dommage d’avoir une amende ou des dommages non pris en charge, non ?

Une question ? Prenez contact avec nos conseillers à l’adresse info@voltek.co