Réglementation en vigueur pour les trottinettes électriques

5 mars 2021 #Blog

voltek-v6-trottinette-electrique

Depuis le 01 juillet 2020, de nouvelles réglementations sont appliquées sur l’utilisation des trottinettes électriques. Plusieurs questions se posent : Quelles sont les nouveautés ? Où peut-on rouler ? À quelle vitesse ? Est-il obligatoire d’assurer mon véhicule ?

Voici quelques précisions.

Où puis-je rouler avec ma trottinette électrique?

En agglomération, la circulation et le stationnement sur les trottoirs et aires piétonnes est aujourd’hui interdite, sauf autorisation spéciale de votre mairie. Au cas par cas, il convient donc de contacter le service concerné afin d’en savoir plus sur les réglementations en vigueur au sein de votre commune. Si vous y êtes autorisés, il faudra alors adapter votre allure aux piétons (6km/h maximum) ainsi que votre mode de conduite pour éviter les accidents.

Néanmoins, si votre commune en est équipée, vous pouvez également circuler sur les pistes cyclables ainsi que les routes où la vitesse maximale pour tout véhicules est de 50 km/h maximum.

En milieu rural, la circulation est également autorisée sur les pistes cyclables et les voies vertes, avec obligation de respecter les règles de conduite de celles-ci pour éviter les accidents avec les autres usagés. Vous pouvez également utiliser votre trottinette sur des chemins ou jardins privés.

En agglomération comme en milieu rural, sachez qu’il est interdit de rouler à plusieurs sur une même trottinette électrique. La loi interdit également aux enfants de moins de 12 ans de conduire ces véhicules.

Certains équipements sont-ils obligatoires?

A la manière des casques pour les scooters et les motos ou des ceintures pour voitures, nous sommes en droit de nous poser la question des équipements qui seraient obligatoires pour se déplacer en trottinette électrique. Pour le moment, les lois ne prévoient aucune réglementation sur ce sujet. Vous êtes donc libre des équipements que vous souhaitez porter. Cependant, ne pas être obligé de porter certaines protections, ne vous dispense pas de le faire !

Nous ne pouvons que vous conseiller d’être vraiment vigilant en favorisant quelques consignes simples :

  • Etre équipé d’un casque de sécurité en cas de chute,
  • Favoriser les vêtements ou équipements rétroréfléchissant,
  • Eviter les casques ou écouteurs de musique afin d’entendre un potentiel danger

D’ailleurs, Voltek vous propose un large choix d’équipements et de protections pour vos trajets : sac de transport, casque de sécurité, extra-chargeur…

Faut-il souscrire une assurance?

A l’inverse des trottinettes classiques, la trottinette électrique est un moyen de transport disposant d’un moteur: elles font donc parties de la catégorie des VTM (Véhicules terrestres à moteur).

En étant propriétaire d’un engin de ce type, la loi vous impose de bénéficier au minimum d’une responsabilité civile incluant les VTM. Cela vous permettra d’être assuré en cas de dommage causés dans un accident à un tiers. Si vous n’êtes pas sûr, nous vous invitons à contacter votre assurance pour ajouter un complément d’assurance de quelques euros par mois si nécessaire. Plus d’informations sur notre article “Assurance trottinette électrique : est-elle obligatoire?”

Pour les trottinettes électriques dépassant les 25 km/h

Depuis le début de l’année 2019, les lois concernant l’utilisation des engins de déplacement personnel motorisés sont un peu plus strict. En effet, il est actuellement formellement interdit de rouler à plus de 25 km/h sur la voie public avec une trottinette électrique.

Ainsi, si vous avez débridé votre engin pour en augmenter la vitesse, vous pourrez l’utiliser seulement sur des chemins ou jardins privés. Dans un lieu public, vous prenez le risque d’être puni d’une contravention de cinquième classe. La confiscation, l’immobilisation ou la mise en fourrière peuvent être également des conséquences d’une mauvaise utilisation de votre trottinette. On va essayer d’éviter cette situation, n’est-ce pas ?